A Castelnau, Brassac s’impose 25-20 (mi-temps : 3-3 )
Pour Castelnau : 2 essais de Letourneur (60) et Ricard (63). 2 transformations et 2 pénalités (36 et 50) de Guilhem.
Pour Brassac : 3 essais (48, 52 et 72), 2 transformations et 2 pénalités (14 et 41)
Cartons pour Castelnau : Etienne (41, plaquage dangereux) et Marie (47, plaquage à retardement)
Pour Brassac (50, fautes répétées)
Compo : Etienne, Sabrié, Marin Grégory, Sanchez, Rembault, Couture Romain (cap), Barraud Guillaume, Macarie, Lasbouygues, Letourneur,Vanrapenbusch, Marie, Ricard, Guilhem, Venturato.Olivier, Pouyatos, Novello, Gaydou, Monferrand, Ramaut,

Le COC défait à domicile

Après plus de deux ans d’invincibilité sur ses terres, Castelnau concède un revers frustrant face à un bel adversaire.

Les Lotois attaquent la rencontre en faisant l’essentiel du jeu mais ils se heurtent à une défense bien en place et ce sont les Tarnais qui vont ouvrir le score (contre le cours du jeu) sur pénalité au quart d’heure. Le COC ne se laisse pas abattre et occupe la ligne adverse sans concrétiser (mélée à 5 mètres perdue, en-avant). La récompense intervient juste avant la pause avec une pénalité de près de 50mètres de Guilhem. Score aux oranges : 3-3 malgré une nette domination locale.

Le second acte ne pourra pas plus mal commencer pour Castelnau avec un jaune pour Etienne (pénalité et 3 pts pour Brassac), puis un jaune pour Marie (essai transformé en suivant pour les Tarnais). Puis, 4 minutes plus tard, un nouvel essai transformé encaissé suite à une ligne défensive mal positionnée.

On pensait le match plié mais le COC va se refaire en infligeant deux beaux essais transformés. Un de filou de Letourneur, repositionné à la mélée, et un de Ricard sur un superbe mouvement des trois-quart. Score 20-20 !

Malheureusement, Brassac ne baisse pas les bras et va marquer un nouvel essai en coin sur un beau travail de leur excellent numéro 8 en sortie de mélée. Castelnau répond du tac au tac et va à son tour lancés de nombreuses offensives mal récompensées (un maul écroulé à 2 mètres de la ligne juste sanctionné d’une pénalité puis un essai de Gaydou sous les poteaux non accordé…)

Beaucoup de frustration donc mais aussi beaucoup de choses intéressantes pour l’avenir, face à un adversaire hyper réaliste.

Philippe Bouton « On mérite de gagner, ça se joue à des détails. Il va falloir bosser dur aux entrainements pour être plus efficace dans la zone de marque et aller récupérer ces points perdues à Villemur ».