A Villemur sur Tarn, le COC s’impose face à l’entente Villemur-Fronton 22-15 (16-10)

Pour Castelnau : 1 essai de Lasbouygues (27), une transformation et 5 pénalités (5, 16, 40+5, 52 et 70) de Llopis

Pour Villemur-Fronton : 2 essais (23 et 80+4), une transformation et une pénalité (7)

Compo : Etienne, Pages, Lalberties, Mérian, Couture R. (cap), Monferrand V., Sanson, Vincent, Couture F., Llopis, Lasbouygues, Combes, Lacombe, Monferrand A., Lounici.

Sanchez, Sainz, Rembault, Faisant, Guilhem, Ricard.

Les Lotois signent une belle performance en allant s’imposer chez de solides Haut-Garonnais au terme d’un match finalement bien maitrisé.

La première période débute par une pénalité pour chaque camp, le jeu est équilibré et la chaleur échauffe un peu les esprits. Ce qui n’empêche pas l’impeccable buteur du jour (Llopis) de donner l’avantage aux siens. 6-3. Mais le COC est indiscipliné, se fait souvent sanctionner pour hors jeu de ligne et Villemur en profite pour inscrire un essai sur pénaltouche.

Castelnau ne doute pas et va inscrire en suivant un bel essai sur un petit côté bien vu par le demi de mélée Florian Couture. La fin de ce premier acte verra les locaux investir les 22 adverses mais les hommes du Quercy ne craquent pas et vont même planter une nouvelle pénalité dans les arrêts de jeu.

La deuxième mi-temps sera plus à l’avantage des Lotois qui trouvent des espaces par leur ligne de trois-quarts, faisant petit à petit perdre le fil à leurs adversaires du jour. Deux pénalités viendront récompensés les hommes du duo Lascoux-Llopis de leur initiative et de leur solidité défensive.

Villemur marquant un essai en toute fin de match suite à une rare défaillance Lotoise.

Les joueurs récupèrent ainsi leur défaite à domicile en ouverture du championnat et ont prouvé qu’ils pouvaient s’exporter.

Prochain rendez-vous dans 15 jours à Castelnau face à L’Union.