A Villefranche de Rouergue, le COC s’incline 24-21 (mi-temps : 10-14)
Pour Castelnau : 3 essais de Venturato (6), Sabrié (11) et Etienne (71). Trois transformations de Venturato
Pour Villefranche : 3 essais transformés (28, 51, 63) et une pénalité (23)
Compo : Marin Greg, Sabrié, Debreux, Chambily, Bartoli, Couture R. (cap), Lemasson, Macarie, Lounici, Letourneur, Daguerre, Combes, Ricard, Bénazet, Venturato.
Barraud, Etienne, Benchriff, Gaydou, Monferrand, Boutinon.

Castelnau rentre avec le bonus défensif

Entame parfaite des Lotois avec un superbe essai de Venturato en solo faisant suite à une 89 très bien exécutée par Macarie et Lounici. Puis, 5 minutes plus tard, c’est au tour de Sabrié d’aller en terre promise à la conclusion d’un mouvement à plusieurs temps de jeu.14-0, début de match plein de promesses et d’intentions des Quercynois.

Mais les Aveyronnais ne baissent pas les bras et infligent au COC un jeu au ras, à une passe qui fait des dégâts : une pénalité et un essai en filou du numéro 9 local qui les fait revenir à 14-10.
La fin du premier acte s’équilibrant du fait de quelques fautes de main des deux côtés.

La deuxième mi-temps sera compliquée pour Castelnau, trop défaillant dans les rucks et dans le jeu au pied. Ricard écope d’un carton jaune et leur numéro 9 (passé au centre) en profite pour inscrire un doublé plein de malice et de puissance. Villefranche a plus faim et va de nouveau scorer par le même joueur qui prend de vitesse toute la défense Lotoise. 24-14 à la 63’.

Heureusement, le COC profite d’un relachement local pour marquer un essai en force au milieu des pôteaux. Plus que trois points d’écart, tout redevient possible et une balle de match s’offre même aux hommes du capitaine Couture. Touche à 5 mètres à l’ultime minute mais, ballon perdu et coup de sifflet final. Castelnau aurait pu gagner mais ramène tout de même un bonus défensif mérité.

La réserve s’est elle brillament imposée 44-12 avec un Geoffroy Marin qui a su très bien alterner le jeu à son poste de demi d’ouverture.