A Castelnau, le COC s’incline face à Rabastens 37-10 (mi-temps : 20-3)
Pour Castelnau : 1 essai de Chambily (46), une transformation et une pénalité (24) de Letourneur
Pour Rabastens : 4 essais transformés (19, 28, 43 et 66) et trois pénalités (5, 26 et 62)
Compo : Marin Greg, Sabrié, Benchrif, Bartoli, Gaydou, Chambily, Couture R. (cap), Macarie, Lounici, Letourneur, Posé, Ricard, Veau, Venturato, Combes.
Barraud, Sanchez, Gleye, Nusset, Benazet, Guilhem.

 

Les Lotois ont chuté lourdement face à un très bel adversaire, complet à tous les niveaux. Solide devant, impérial en touche, des trois quarts inspirés et un buteur à 100 %.

Le match débute avec deux équipes qui s’observent, chacun tentant de mettre en place son jeu mais ce sont les Tarnais qui vont débloquer le planchot avec une pénalité et un essai. Castelnau répond sur pénalité mais sur le renvoi suivant, deux fautes grossières permettent au buteur adverse de remettre 10 points d’écart. Nouvelle faute sur le renvoi qui suit et belle vista du 12 de Rabastens qui pointe un essai au milieu des pôteaux. Le COC prend un coup sur la tête mais tente tout de même de revenir, malheureusement les mains Tarnaises sont plus vives sur les rucks et récupèrent de ce fait de précieux ballons. 20-3 à la pause.

Le second acte ne pouvait pas plus mal débuter avec un essai de Rabastens sur ballon porté. Les « gros » sont vexés et infligent à leur tour un ballon porté qui ira en dame par le biais de Chambily (auteur d’une belle prestation). Les locaux y croient à nouveau et bénéficient de deux belles touches à 5 mètres. Elles seront hélas mal négociées et les Tarnais vont en profiter pour porter l’estocade grace à deux nouveaux essais de leurs fringuants trois-quarts, dont un nouvel exploit individuel de leur centre.

Ca en est fini des espoirs pour des Lotois un ton en-dessous. Il va falloir vite se remettre au boulot (beaucoup trop d’absences durant ces deux semaines de coupure..) et rattraper ce faux pas Dimanche prochain à St Nicolas. Le COC est actuellement à sa place en milieu de tableau, aux joueurs de faire les efforts pour remonter.

La réserve s’incline aussi 22-0