A Castelnau, le COC bat Capdenac 20-0 (mi-temps : 13-0)
Pour Castelnau : 3 essais de Sabrié (24), Gaydou (28) et Delmas (51). Une transformation et une pénalité (9) de Guilhem.
Compo : Etienne, Sabrié, Marin, Sanchez, Gleye, Chambily, Macarie, Gaydou, Delmas, Letourneur, Guilhem, Marie, Casez, Couture Florian, Venturato.
Pouyatos, Lalberties, Rembault, Faisant, Ricard, Monferrand.

Castelnau en toute logique

Match compliqué aux vues des conditions mais les acteurs, et tout particulièrement les Lotois, ont essayé de produire du jeu.

Après quelques minutes d’observation par du jeu au pied, le COC lance ses premiers mouvements de jeu et obtient une pénalité convertit par Guilhem. Le jeu s’équilibre jusqu’à la 24’, moment où Sabrié, replacé en bout de ligne, casse deux plaquages pour aplatir en terre promise. Puis 4 minutes plus tard, c’est Gaydou (auteur d’une belle prestation en tant que capitaine) qui conclut un ballon porté. 13-0, Castelnau vient de faire le break dans un match difficile vu l’état du terrain.

Le second acte sera très bien maitrisé par les hommes du duo d’entraineurs Bouton-Lavergne, qui domineront les débats par le biais d’un jeu au pied de déplacement et d’occupation efficace. Delmas ira même de son essai après un bon départ de mélée de Gaydou. Seul accroc, de nombreuses touches sur pénalités non trouvées et une fin de match tendue du fait d’un barout d’honneur des Aveyronnais pour enlever le bonus offensif au Castelnaudais. Mais il n’en fût rien grace à une défense acharnée.

Belle victoire donc qui permet de creuser l’écart avec l’adversaire du jour et ainsi enchainer une septième victoire en neuf matchs. Seul ombre au tableau, encore une fois, trop de cartons récoltés, en particulier pour des plaquages dangereux.

La réserve s’impose aussi 21-5 et se replace au classement.