A Castelnau, le COC s’incline face à l’entente Villemur/Tarn-Fronton 30-17 (10-3)
La rencontre débute sur un petit rythme, les joueurs ont du mal à s’y remettre après cette longue trêve et les petites fautes s’enchainent. Castelnau prenant déjà un carton jaune à la 15’ pour une succession de plaquages hauts, ce dont les visiteurs vont profiter au plus vite en inscrivant un essai sur l’aile délaissée par cette sanction. Le COC réagit bien durant une dizaine de minutes et va inscrire ses premiers points avec une pénalité de Llopis. Malheureusement, sur une énième faute de défense les Hauts-Garonnais vont à nouveau aller en dame pour un score à la pause de 10-3.

Le public espère alors une réaction locale mais tout au contraire c’est Villemur-Fronton qui fait preuve de plus d’envie, profitant des errements défensifs et de l’indiscipline locale. Deux nouveaux essais sont marqués par des visiteurs impériaux en touche et inspirés par leurs trois-quarts.

Les Lotois vont alors (et enfin) arriver à conclure un mouvement de jeu par l’intermédiaire d’Etienne puis de Venturato coup sur coup. Le COC revient à 25-17, il reste 10 minutes pour réaliser une improbable remontée mais ce ne fut que feu de paille et ce sont même les visiteurs qui vont clôturer le score par un essai sur pénaltouche.

Dure reprise pour un groupe qui s’était bien mobilisé cette semaine mais il reste à l’évidence beaucoup de travail à effectuer tant les Castelnaudais ont tombé des ballons et ont été trop indisciplinés.

Réaction attendue Dimanche prochain à L’Union.

Pour Castelnau : deux essais de Etienne (66) et Venturato (68). Deux transformations et une pénalité (28) de Llopis.

Pour Villemur-Fronton : 5 essais (23, 36, 46, 58 et 73) et une pénalité (42)

Compo : Sanchez, Etienne, Marin (cap.), Rembault, Gleye, Sanson, Lherm, Couture R. Couture F., Llopis, Coppo, Combes, Veau, Lounici, Venturato.

Lalbertie, Sainz, Fourniols, Robertie, Monferrand A., Guilhem, Lacombe.